Zouheir El Moufti

From Openwaterpedia

Revision as of 12:22, 25 April 2013 by Admin (Talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
FINA Technical Open Water Swimming Committee and FINA Executives
Zouheir El Moufti, Secretary General of the Royal Moroccan Federation of Swimming
Zouheir El Moufti of Morocco is a member of the FINA Technical Open Water Swimming Committee (TOWSC) that is responsible for advising, analyzing, appointing, investigating, studying and recommending rules, regulations, protocols, procedures, equipment and specifications regarding the preparations and execution of open water swimming events sanctioned and organized by FINA, the world's governing body of aquatics.


Contents

[edit] Personal

Zouheir El Mufti is Secretary General of the Royal Moroccan Federation of Swimming and was named by the CANA to officiate at the largest sports event worldwide. He is also a professor of physics and chemistry.

[edit] Question & Answer

Zouheir El Moufti : «Le niveau de la natation nationale est en progression»

Zouheir El Moufti Zouheir El Moufti, secrétaire général de la Fédération royale marocaine de natation, a été désigné par la CANA pour officier lors de la plus grande manifestation sportive planétaire.

ALM : Vous êtes professeur de physique- chimie. Comment avez-vous intégré le domaine sportif et plus précisément la natation? Zouheir El Moufti : Depuis mon enfance, j’ai toujours été passionné par le sport. Je jouais le volley-ball puis le handball avec les clubs du WAC et l’ASUC vers la fin des années soixante-dix. J’ai commencé mon travail dans la natation à travers le Club du Chabab Zerktouni (CCZ) à l’âge de 23 ans en tant que dirigeant. Ensuite, j’ai intégré la Fédération royale marocaine de natation (FRMN) en tant que membre de la commission technique en date de 1986. Un an plus tard, en 1987, je suis devenu membre du bureau fédéral. Les membres de la commission technique s’occupent de la sélection des équipes nationales, de la formation des entraîneurs et du suivi des entraînements des clubs dans les piscines du ministère. J’ai assisté à des stages de formation des officiels au Maroc en ma qualité de membre fédéral. Je connais les règlements techniques de la natation. En 2000, j’ai intégré la Confédération africaine de natation (CANA). Les membres du comité technique de la CANA sont automatiquement des juges arbitres internationaux.

Comment évaluez-vous le niveau actuel de la natation nationale ? Le niveau de la natation progresse. Toutefois, la majorité des nageurs qui constituent la matière première sont tous des étudiants. De ce fait, ils ne sont pas toujours disponibles contrairement aux nageurs d’autres pays voisins. Les séances d’entraînement effectuées par les nageurs nationaux ne sont pas suffisantes. Actuellement, on travaille pour créer des centres d’entraînements régionaux notamment à Casablanca, Rabat , Meknés, Fès et Marrakech. Nous avons préparé des projets qui font l’objet d’études avec le ministère de tutelle.

Qu’est ce qu’il manque à cette discipline ? Il faut que les clubs aient les moyens pour travailler. On a sept clubs à Casablanca et trente au Maroc. Cette année, nous avons enregistré l’affiliation de trois nouveaux clubs. Il s’agit des clubs El Hamra et El Hyrafiyne de Marrakech et du club des Pharmaciens de la ville de Kénitra. Le ministère de la Jeunesse et des Sports s’occupe de l’élite tandis que le sport de masse s’organise au niveau des clubs. Les communes dont dépendent les clubs doivent construire des salles de sport, des piscines et les infrastructures nécessaires pour la promotion et la vulgarisation du sport. Aujourd’hui, le nombre des pratiquants de la natation au Maroc atteint 2500 nageurs.

A l’approche des Jeux de Pékin, comment se présente votre préparation? Comme un athlète, Je me suis bien préparé psychiquement et physiquement. En plus c’est une lourde responsabilité. Nous avons un serment à respecter. Je serai officiel du 9 au 17 août. Pour la nageuse Sara El Bikri, j’espère qu’elle représentera dignement le Royaume. C’est une nageuse qui promet. C’est une bonne expérience pour elle qui lui permettra d’améliorer sa performance. Rappelons que Sara détient le record du Maroc des épreuves des 100 et 200 m brasse.

[edit] History of TOWSC

In 1985, the FINA Bureau appointed a Long Distance Swimming Commission. Seven years later, the Technical Open Water Swimming Committee was formed in 1992. Allan M. Clarkson of Great Britain was nominated Chairman of the first committee. He was followed by Hans A. Beijer of the Netherlands, Sid Cassidy of the USA and Ronnie Wong of Hong Kong. The Honorary Secretaries of the Committee included Dale Petranech of the USA (1992-1996), Flavio Bomio of Switzerland (1996-2000), Shelley Taylor-Smith of Australia (2000-2008) and Flavio Bomio (2008 - present).

[edit] Members

Its members include:

1. Ronnie Wong Man Chiu, Chairman
2. Jorge Aurelio Delgado Panchana, Vice Chairman
3. Flavio Bomio, Honorary Secretary
4. Sid Cassidy, Member
5. Khwaja Aziz, Member
6. Valerijus Belovas, Member
7. Tomas Haces German, Member
8. Samuel Greetham, Member
9. Zouheir El Moufti, Member
10. Andrea Prayer, Member
11. John West, Member
12. Noam Zwi, Member
13. Washington Beltran, Events Sub-Committee
14. Hatem Seifallah Mohamed Ibrahim, Events Sub-Committee
15. Shelley Taylor-Smith, Events Sub-Committee
16. Dennis Miller, FINA Bureau Liaison

[edit] External links

Personal tools
Namespaces
Variants
Actions
Navigation
Annual Recognition
Insurance and Sanctions
Olympics
OWS Conferences
Race Calendar
Travel & Vacations
Featuring
Education Programs
Help
Toolbox
About OWP
Courtesy of